UNE PREMIÈRE VERSION BÊTA POUR POSTGRESQL 10

26 mai 2017

La toute première version bêta du gestionnaire de base de données open source a été rendue publique. La feuille de route de développement devrait permettre une disponibilité générale avant le dernier trimestre 2017.

Une préversion complète

Cette préversion de PostgreSQL 10 contient déjà toutes les fonctionnalités envisagées pour la version finale. S’il est possible que quelques modifications puissent encore intervenir, les utilisateurs peuvent d’ores et déjà tester leurs applications avec cette première livraison.

Les nouvelles fonctionnalités

La nouvelle mouture de PostgreSQL embarque de nombreuses nouvelles fonctionnalités, dont l’objectif principal est de faciliter les extensions internes et externes des infrastructures de la base de données. Parmi celles-ci, on trouve :

  • La réplication logique :une option intégrée pour la réplication de tables spécifiques ou la migration ;
  • Le partitionnement de table natif :le partitionnement par liste ou intervalle comme objets natifs ;
  • Le parallélisme de requête additionnel :une inclusion des parcours d’index, bitmap et merge joins ;
  • Le quorum Commit pour la réplication synchrone : s’assurer contre la perte de plusieurs nœuds.

Cette préversion inclut en plus3 améliorations concernant les connexions à PostgreSQL à fin de test:

  • L’authentification SCRAM, pour des accès par mot de passe plus sûrs ;
  • Le »Failover » multi-hôtes, connexion au premier nœud disponible dans une liste d’hôtes ;
  • Le paramètre target_session_attrs, pour permettre au client de demander un hôte en lecture/écriture.

La feuille de route de mise à disposition de PostgreSQL 10 inclura possiblement d’autres versions bêta avec un cycle de release candidates et prévoit une disponibilité de la version finale pour la fin de l’année 2017.

Source : www.postgresql.org